Pokémon Go interdit par l’armée Française

On apprend du Canard Enchaîné que le ministère de la défense Français est très inquiet de l’usage de l’application Pokémon Go. Dans un document signé par le contre-amiral Frédéric Renaudeau, patron de la Direction de la protection des installations, moyens et activités de la Défense (DPID) on peut lire: que des zones sensibles « abriteraient ces objets et créatures virtuelles. Les risques d’intrusion ou d’attroupement...