Homère

Homère (en grec ancien Ὅμηρος / Hómêros, « otage » ou « celui qui est obligé de suivre ») est réputé avoir été un aède (poète) de la fin du VIIIe siècle av. J.-C. Il était simplement surnommé « le Poète » (ὁ Ποιητής / ho Poiêtếs) par les Anciens. Les deux premières œuvres de la littérature occidentale que sont l’Iliade et l’Odyssée lui sont attribuées.

Il est difficile de dire aujourd’hui, si Homère a été un individu historique ou bien une identité construite, un personnage conceptuel, et s’il est bien l’auteur des deux célèbres épopées qui sont au fondement de la littérature occidentale. D’où les enjeux de la question homérique même si les savants modernes croient à un personnage inventé. Cependant plusieurs villes ioniennes (Chios, Smyrne, Cymé ou encore Colophon) se disputaient l’origine de l’aède et la tradition l’individualisait en répétant qu’Homère était aveugle.

La place d’Homère dans la littérature grecque est tout à fait majeure puisqu’il représente à lui seul le genre épique à cette période : l’Iliade et l’Odyssée lui sont attribuées dès le VIe siècle av. J.-C., ainsi que deux poèmes comiques, la Batrachomyomachia (littéralement « la bataille des grenouilles et des rats ») et le Margitès, et les poèmes des Hymnes homériques. Il écrit dans une langue qui est déjà archaïque au VIIIe siècle av. J.-C. et davantage encore au moment de la fixation du texte, au VIe siècle av. J.-C. : elle est associée à l’emploi de l’hexamètre dactylique.

Iliade

Iliade

17,92 €

Iliade. Le texte intégral avec notes et commentaires de son traducteur Eugène Bareste.

L’Iliade (en grec ancien Ἰλιάς) est une épopée de la Grèce antique attribuée à l’aède Homère. Ce nom provient de la périphrase « le poème d’Ilion », Ilion étant l’autre nom de la ville de Troie.
L’Iliade est composé de 15 337 hexamètres dactyliques et divisée en vingt-quatre chants. Le texte a probablement été composé entre -850 et -750, soit quatre siècles après la période à laquelle les historiens font correspondre la guerre mythique qu’il relate.

Pâris a enlevé la belle Hélène. Son mari Ménélas et tous les Grecs rassemblés crient vengeance et font le siège de Troie depuis neuf ans.
Chaque camp étant soutenu par diverses divinités comme Athéna, Poséidon ou Apollon, le sort des armes hésite dans de multiples combats collectifs ou individuels où s’illustrent des figures comme Ajax, Hector, Patrocle ou Achille.
Homère raconte l’Iliade en vingt-quatre chants, tous plus beaux les uns que les autres, tous centrés sur la colère d’Achille. Le roi Agamemnon, lui a enlevé sa compagne, l’esclave Briséis. En pleine bataille, Achille se retire sous sa tente, affaiblissant les rangs des Achéens. Il n’en sortira qu’à la mort de son ami Patrocle, pour combattre Hector.

 

Plus d'info →

Newsletter

Newsletter Amaniweb

 

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informé des derniers articles. Nous n'envoyons pas plus d'un courriel par semaine et ne partageons vos coordonnées avec personne