Le rouge et le noir de Stendhal

Avec le rouge et le noir, Stendhal nous offre un excellent roman d’apprentissage

Attention, gros spoïl en vue : Achetez et lisez Le rouge et le noir avant.

Fils d’un ouvrier, Julien Sorel est le héros parfait. Il est jeune, intelligent, ambitieux et un inconditionnel de Napoléon Bonaparte.
Malheureusement pour lui, Julien souffre du mépris de son père qui pense que seule compte la force physique et que l’esprit n’a aucun intérêt. Mais Julien est très motivé pour se faire une place au soleil.
Dans la première partie du roman, il ne se laisse pas abattre par la bêtise de sa famille. Et si sa position sociale l’empêche de devenir un militaire, il choisit une première tactique de survie. Le jeune Sorel devient le chouchou d’un abbé qui l’invite au séminaire. Julien est alors recommandé à monsieur de Rênal maire du village qui lui propose de devenir le précepteur de ses enfants. Julien s’amourache vite de l’épouse du maire et finit par la séduire. Mais lorsqu’une lettre anonyme trahit leur adultère, Julien quitte la maison des de Rênal.
De nouveau protégé par un abbé, Julien se voit proposer un travail de secrétaire auprès d’un grand aristocrate parisien, le marquis de la Mole. Et c’est ainsi que débute la seconde partie du roman qui voit notre héros tenter l’ultime ascension sociale pour devenir noble; il séduit la fille du marquis qui tombe enceinte. Le marquis de la Mole n’a plus de choix, il fait de Julien chevalier et le nomme lieutenant des hussards. Tout semble aller pour le mieux pour julien mais c’était sans compter  Louise de Rênal qui apprend la nouvelle et, verte de jalousie, décide de dénoncer au marquis l’ambition de son ancien amant. Julien perd le contrôle et tente de tuer madame de Rênal. Louise de Rênal et notre héros réalisent trop tard la force de leur amour et Julien finit par se faire couper la tête.

Critique du livre:

C’est incontestable, grâce à sa plume qui met le monde à nu, Sendhal est un excellent conteur et l’un des meilleurs romanciers français. Avec Le rouge et le noir, il nous offre un roman d’apprentissage. Julien découvre la vie citadine, les femmes et l’hypocrisie sociale. Un roman réaliste inspiré d’un fait divers. L’œuvre de Stendhal peut être perçue comme une chronique de l’année 1830 mais également un roman politique car à travers le regard du jeune Sorel sur son époque, Stendhal dénonce les jeux de pouvoir entre l’aristocratie parisienne et l’Église toute puissante. Sans, bien sur, oublier que c’est un roman d’amour. En effet, Julien cède à l’amour véritable par le crime. Même s’il en paye le prix fort, sa trajectoire de vie prend tout son sens. C’est en prison que son apprentissage prend fin. Et bien que la réussite ne soit plus possible, il est enfin “libre”.
D’autre part, l’auteur accorde une grande importance à la dualité des thématiques et des personnages. L‘Église et le royaume, Paris et la province, le rire et le romantisme, le rouge et le noir.
Enfin, et c’est moderne pour l’époque, Stendhal intervient au sein même du roman. Il commente les pensées de ses personnages, souligne la narration et renforce sa position. Apportant un regard bienveillant mais également cynique et même féroce sur la société.
Le rouge et le noir a pu aborder des thématiques sociales qui peuvent paraître dépassées voir même consternantes pour notre génération. C’est la psychologie des personnages et leurs relations amoureuses qui rendent cette œuvre intemporelle et universelle.

Achetez le rouge et le noir

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Newsletter Amaniweb

 

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informé des derniers articles. Nous n'envoyons pas plus d'un courriel par semaine et ne partageons vos coordonnées avec personne